« Médicaments inutiles : le déremboursement à dose homéopathique ? | Accueil | Dette toxique des collectivités locales: « C’est pas moi, c’est le bankster ! » »

jeudi 22 septembre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

excellent :-)
le problème c'est quand même aussi qu'à l'heure des rumeurs et des contre-procès en diffamation, on exige quand même un minimum de preuves ou de traces (et pas de sperme). Il ne t'a pas échappé qu'il est facile de créer de jolies histoires, ou même de très mauvaises. Évidemment Nicolas faisait des réunions publiques pour s'assurer d'avoir des témoins quand on lui remettait des liasses de billets tous frais chez Liliane.
Or, on reconnaît un porteur de valise malin et efficace à sa capacité d'anonymat, de disparition, d'absence de traçabilité et de mauvaise foi (mais jamais je ne ferais ça monsieur). Dans ces conditions, soit l'opinion publique a confiance en l'accusateur, soit il prend certains risques, peu compatibles avec la prochaine campagne qui s'annonce.

-vous avez raison, la prudence, l'"omerta" surprend toujours : cracher dans la soupe, c'est se couper de son milieu et, à vie, être un pestiféré pour ses anciens amis... je me souviens de plusieurs politiques mis en cause ayant clamé haut et fort que tout le monde faisait pareil, que si on les cherchait, ils diraient tout, mais qui ont su rester lucides, donc discrets(M.Noir,P.Botton, et d'autres...)
- cela s'applique aussi à celui qui a reçu en 2006 M.Bougui, se présentant comme "porteur de valises" du clan opposé, et qui n'a rien dit, rien dénoncé...
-mais c'est normal: il y a quelques mois, avec mes enfants, ados et adultes jeunes, nous lisions en voiture les questions des certificats d'étude d'il a 50 ans rééditées dans un livre intéressant: "la gloire du certif...".
Celle qui nous fait le plus parler concernait cette "loi du silence". Deux questions : -que pensez vous d'un élève rapporteur? puis -une bêtise est faite par un élève que vous connaissez, le maître se trompe et vous punit. Que faites vous? vous le dénoncez ?
Et la réponse, car il y a des réponses, souvent étonnantes, c'est qu'un rapporteur est un vilain, qu'il ne faut pas dénoncer, quitte à laisser une injustice se commettre, et traiter à part les problémes en tête à tête, d'"homme à homme" ...
ainsi est la règle générale, et les politiques , comme les autres professions préfèrent "traiter le linge sale en famille", plutôt que de voir fondre juges et médias sur leurs activités...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004