« Corbillard à la française : la mort lui va si mal… | Accueil | Sarkozy le « comeback kid » ? »

mardi 24 mai 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Non, effectivement, ce n'est pas le caractère français. Ça a éventuellement été celui d'une France rétrograde et conservatrice, où l'homme pouvait faire ce qu'il voulait quand il était aristo. Et vous avez effectivement souligné comme nous tous qu'il restait des vieux cons pour s'en réclamer.

Mais l'esprit français, ce n'est pas non plus de confondre libération sexuelle et crime sexuel, accumulation de maîtresses et harcèlement, sexe sans amour et non-respect de la femme. N'en déplaise aux puritains.
Or, je ne les ai pas tellement entendues, les féministes qui sont intervenues ces derniers temps, rappeler ces acquis fondamentaux de notre démocratie et en quoi ça contribuait plutôt à réduire les frustrations sexuelles et donc les délits ou crimes sexuels.
Et je ne suis pas certain que les propos très malheureux de Lang, qui a plutôt oeuvré pour la libération des moeurs et des femmes, n'aient pas été volontairement brocardés et sortis de leur contexte par choix de communication.

Le débat de société auquel nous assistons est assez affligeant et, entre les tenants du cuissage et les anti-liberté sexuelle, je ne suis pas sûr d'y reconnaître ma France...

"Un type pour lequel on avait le plus grand respect"... Parle pour toi, mon bonhomme. Et je te signale que ça n'est vraiment pas à ton honneur (eh oui, toujours ces mêmes vieilles histoires: la Mnef, la cassette Méry, le fait d'aller à la soupe au premier sourire de Sarkozy, le dépeçage tout à fait à gauche de la propriété publique en Grèce, sans parler des innombrables anecdotes qui permettaient de savoir bien avant le Sofitel qu'on avait affaire à un gros porc libidineux).

Je n'ai pas de respect pour ceux qui avaient du respect pour DSK.

Donc PDL vous ne respectez pas Hugues? C'est super la mentalité!

Au fait, à ce compte-là, on respecte plus grand monde (puisque tout un chacun a pu respecter des gens peu "respectables"). Tiens, vous respectez ceux qui ont respecté Staline, Lénine, Mao, Che Guevara? Même s'ils ont changé d'avis? Non parce que je vous signale que ça fait un paquet de monde sur votre gauche (celle qui appartient au camp du bien).

@ Antoine

"Mais l'esprit français, ce n'est pas non plus de confondre libération sexuelle et crime sexuel, accumulation de maîtresses et harcèlement, sexe sans amour et non-respect de la femme."

La confusion, ce n'est pas justement ce que vous (et beaucoup de défenseurs de DSK) êtes en train d'essayer de faire ? Personne ne reproche à DSK d'avoir des maîtresses, ou d'être libéré. Et personne ne cherche à remettre en cause des pratiques admises depuis des décennies (pour les femmes, pour les hommes, c'est admis depuis le XIXè), donc le reproche fait aux féministes est hors de propos.

Coline, puisque vous tenez à le savoir, je n'ai en effet pas de respect pour les adorateurs de Lénine, Staline et Mao. Et en effet, il y a sur ma gauche un paquet de gens que je ne respect pas, il y en a même quelques-uns que je déteste carrément, en particulier les gauchistes sanguinolents.

Symétriquement, je tiens l'expression "camp du bien" pour totalement débile.

Quant à Hugues, c'est un copain. Mais ce que j'éprouve pour lui est de la sympathie, pas du respect -- et ses options sociales-libérales me débectent; je vous rassure, il est au courant.

@ Coline

Non, ce n'est pas moi qui introduit la confusion, mais bien tous les conservateurs qui lui reprochent d'avoir eu beaucoup de maîtresses et d'être pervers. Ce sont les tenants du "on vous l'avait bien dit depuis l'affaire Nagy" qui, tel PDL dans son commentaire ici, qui tire la conséquence logique : "gros porc libidineux" --> forcément pas blanc dans l'affaire du Sofitel.

Quant à DSK, non, je ne le défends pas dans l'affaire du Sofitel (sauf s'il veut bien me payer au même montant que ses avocats :-) ) : la justice seule dira s'il est coupable ou pas. Pour l'instant, il est par principe innocent.

Et je ne jette pas l’opprobre sur toutes les féministes (ce n'est pas un courant homogène), juste à celles qui récupèrent le débat en ce moment, sous prétexte que les quelques vieux cons qui sont intervenus seraient représentatifs d'une mentalité française. Ça me semble malsain.

Lisons plutôt un avis équilibré, d'une femme : http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/20/eloge-du-consentement_1524973_3232.html

Il y a confusion :) , la signature des messages est en-dessous.

"tous les conservateurs qui lui reprochent d'avoir eu beaucoup de maîtresses et d'être pervers. Ce sont les tenants du "on vous l'avait bien dit depuis l'affaire Nagy"
Encore une confusion, Nagy c'est une affaire de harcelement sexuel, et de relation non consentie sous contrainte hierarchique, pas une affaire de "maîtresse".

@Corto
S'il y confusion, ce n'est pas de ma part.
L'enquête du FMI a montré qu'il n'y avait pas d'histoire de harcèlement, mais bien une simple histoire de maîtresse (cf. par exemple http://lci.tf1.fr/politique/en-2008-dsk-avait-ete-blanchi-par-le-fmi-apres-une-liaison-6474185.html).

Nous noterons tous que vous affirmez le contraire. C'est votre liberté et ça n'engage que vous.

Et Anne Sinclair, c'est une "politique" ou une "française moyenne" ?

Le FMI a préféré à l'époque passer l'éponge, sans doute pour de mauvaises raisons. Mais ce n'est pas la question.

Le point ici, c'est qu'on lui reprochait une affaire de harcèlement (présumé, supposé, tout ce que vous voulez), pas une affaire de maîtresse...

PDL, je ne parle pas des adorateurs, mais des ANCIENS adorateurs. Puisque vous le dites : "je n'ai pas de respect pour les gens qui ONT respecté DSK"

En gros, ça sert à rien de changer d'avis (même s'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis). Et même si on évolue dans ses idées, tant pis... Super mentalité quoi.

Pardon, "qui AVAIENT respecté DSK". Mais le sens est le même.

Moi, je ne respecte que moi, parce que je suis le seul à ne m'être jamais trompé. Na.

Et moi je ne respecte personne parce que je me trompe tout le temps.
PS : Tiens, confusion ce serait pas mal comme pseudo ça...

Moi je respecte exclusivement les gens qui ne se sont jamais trompés. Donc, dans toute l'espèce humaine passée, présente et à venir, je ne respecte que Tom Roud. Et ma maman. Na.

Et encore, pour ce qui est de Tom Roud, je suis prêt à révoquer mon respect de façon rétroactive si jamais il se trompe à un moment futur quelconque. No pressure.

Huhu, on peut créer un truc sympa sur le respect là. Je participe !
Personnellemente je ne respecte que les gens qui entament une boîte Haribo par les réglisses fourrés (mais ceux avec du rose dedans, pas les verts).

Je ne dirais qu'un mot R E S P E C T :

http://www.youtube.com/watch?v=_DZ3_obMXwU

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004