« Élections cantonales : message ? Vous avez dit message ? | Accueil | Baisse des dépenses publiques en Grande-Bretagne : on purge baby »

lundi 28 mars 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pour votre gouvernail, Gay est un nom extrêmement répandu dans le midi, de Mende à Narbonne.

Et tu oublies la fabuleuse audi "Etron"

Quel dommage d'abandoner les voitures à numéro ...

Authueil,
Ah je m'en veux ! Je l'avais évidemment dans mes notes et j'ai oublié... La meilleure avec la Laputa.

En tous cas il n'a pas échappé aux experts en ces matières que l'Etron ressemblait furieusement à une MR2.

Je cite "A propos de l'Etron, si on laisse de côté la propulsion électrique (qui n'a pas influencé la forme générale), on se retrouve avec une voiture dont le style brutal et sans inspiration [...] pourrait facilement être pris pour une resucée [ma traduction, pardon] de la MR2."

http://www.classicdriver.com/uk/magazine/3200.asp?id=14465

Merci Yogi, j'en ris encore ;o)

Le problème n'est pas que les constructeurs choisissent un nom qui a une signification dans un autre pays que celui d'où est originaire la voiture, mais bien qu'ils l'exportent dans ce pays sans se poser de question.

Je veux dire, quand Mitsubishi a commencé à envoyer des Pajero au Mexique, où ça veut dire "branleur", les concessionnaires n'ont pas hurlé pour qu'il soit vendu sous un autre nom ?

Pour reprendre l'exemple de la MR2, Toyota a eu le bon réflexe d'enlever le "2" avant de livrer les voitures en France... c'est pourtant simple !

Sinon, effectivement pour Peugeot ça va faire bizarre, mais d'un autre côté ils avaient un peu épuisé le stock de noms disponibles. Revenir à la 201, ca le faisait moyen...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004