« Pauvre petite dame riche | Accueil | S'aimer, c'est remonter ensemble les Champs-Elysées le 14 juillet »

vendredi 09 juillet 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

"Quelqu'un, quelque part, a choisi..." ça fait un peu théorie du complot, non ? Néanmoins, il semblerait que ce soit assez vrai et que les journaliste du "Canard" n'aient guère qu'à ouvrir le courrier pour trouver matière à remplir leurs colonnes. La cassette Méry ne s'est sans doute pas plongée toute seule dans une enveloppe affranchie pour voyager tout comme les listings Clearstream.
Finalement je retiens de ce post que dans l'intérêt des finances publiques, il vaut mieux voter UMP. ;o)

Evidemment que si ça sort, c'est parce quelqu'un de bien placé l'a décidé, dans un but bien précis. Il me semble qu'il faut essayer de ne pas l'oublier quand on lit le Canard.

Mais soyons pragmatique. Quel que soit l'objectif poursuivi, il vaut mieux que ça sorte. Et pour que ça sorte, il vaut mieux qu'il y ait quelques organes de presse qui aient le courage de publier ce genre de sujet.

J'habite un pays voisin où il n'y a pas de Canard et où la presse est d'une discrétion de violette sur ce genre de sujet. Et le résultat c'est que les hommes politiques n'ont aucune raison de se gêner.

Je suis bien d'accord Ulpien !

Mieux vaut que cela sorte, quelles qu'en soient les raisons !

Et j'ai aussi envie de rajouter : mieux vaut que cela sorte trop fort, trop vite, trop violemment, plutôt que cela passe inaperçu !

Il faut voir notre intérêt à tous à long terme : voir disparaitre ces détournements de fonds. S'il faut couper des têtes, même pas complètement coupables, cela n'est vraiment pas si grave.

Et n'oubliez pas que l'argent privé de Mme de Bettencourt vient de son entreprise, qui taille dans les budgets des salaires depuis 20 ans (comme toutes nos grosses entreprises privées) pour augmenter sa rémunération à elle et aux autres actionnaires !

J'ai entendu récemment des "amis" de l'UMP se plaindre dans certains débats télévisés que les électeurs français caricaturaient les hommes politiques à tort et les considèreraient trop hativement de "tous pourris".

Nous avons pourtant d'excellentes raisons de penser cela :
- l'expérience des précédentes affaires de détournements de fonds publics ou privés mis à jour il y a qq années, soit disant seulement pour financer les campagnes politiques (c'est qu'ils nous faisaient presque pitier ces voleurs désintéressés...)
- les régimes d'exceptions tout à fait légaux qui permettent à certains contribuables très fortunés de régler directement leurs problèmes d'impots avec le ministère des finances (idéal pour des petits arrangements entre amis)
- l'opacité généralisé des comptes publics
- le peu d'intérêt des hauts fonctionnaires pour les comptes de l'Etat. Les concepts de juste prix, du juste nécessaire et de la maîtrise réelle des dépences leur sont complètement étrangers... (voir les dépenses de George Freysse dans sa région ou celles de certains minitres en déplacement, pour ne citer que ce qui me vient immédiatement à l'esprit mais les exemples sont innombrables)

Globalement, nos hommes politiques doivent comprendre ce qui serait nécessaire pour que nous puissions commencer leur faire confiance : la transparence TOTALE.

Le jour où je pourrai personnellement vérifier ce que le ministre X a dépensé pour son petit déjeuné le jeudi X mai lors de son voyage à l'étranger, je pourrai lui faire confiance.

Pas avant.

Résumons : à gauche, comme à droite, et depuis longtemps : non seulement ils sont tous pourris, mais tout le monde le sait : services publics, officines diverses.

C'est donc en toute connaissance de cause que l'immense majorité des français a voté pour des candidats nommés par des partis politiques rongés par le mensonge, l'hypocrisie, et l'auto-amnistie.

Les journalistes ? Cent et mille journalistes accrédités à l'assemblée nationale, le Sénat, l'2lysée, le conseil constitutionnel, dans les associations, les partis politiques, les loges maçonniques n'avaient le plus souvent qu'à parler à leur conjoint, leur cousin ou leurs parents pour toucher tout cela du doigt.

Et jamais aucun d'eux n'avait rien vu : en choeur et en famille....

Bon : et cette génération d'hommes publics compte partir quand, en retraite ? L'électeur est bonne poire, mais il va peut-être falloir commencer à cesser de le prendre pour un con...

Oui, il faut être conscient que derrière une affaire qui "sort", il y a le plus souvent une source et une intention cachées qui n'ont que rarement à voir avec la recherche de la vérité ou l'exigence de morale.

Mais oui, aussi, il vaut mieux que ces affaires sortent, que la vérité apparaisse, que les fautifs soient sanctionnés, que des carrières politiques soient brisées, que la dissuasion fonctionne pour les générations politiques futures, afin que ces comportements cessent à terme, même s'ils ont toujours existé, à droite comme à gauche.

Car c'est tout simplement inacceptable pour la démocratie, le contrat social, l'esprit civique, la liberté, l'égalité, la fraternité, etc. Bref, tout ce qui fait que la société puisse tenir debout... Avec des élites crédibles et dans la vraie vie, pas dans une bulle aristocratique où les petits arrangements entre amis finissent par faire oublier l'intérêt général.

Et on y va dans le populisme!

"Et n'oubliez pas que l'argent privé de Mme de Bettencourt vient de son entreprise, qui taille dans les budgets des salaires depuis 20 ans (comme toutes nos grosses entreprises privées) pour augmenter sa rémunération à elle et aux autres actionnaires !"
Qu'elle est bête, elle n'avait qu'à émigrer en Suisse. Tant qu'à son pére quelle idée de créer une entreprise comme l'Oréal en France !

" Globalement, nos hommes politiques doivent comprendre ce qui serait nécessaire pour que nous puissions commencer leur faire confiance : la transparence TOTALE."
Il faudrait être fou. Juste un exemple: Sarko décide que le salaire de ses ministres serait déclaré, et que le budget de l'Elysées serait contrôlé. Recemment Aubry déclarait que de son temps elle ne touchait qu'un tiers du salaire actuel.. oubliant qu'elle en avait une partie non déclarée en liquide..

" Le jour où je pourrai personnellement vérifier ce que le ministre X a dépensé pour son petit déjeuné le jeudi X mai lors de son voyage à l'étranger, je pourrai lui faire confiance."
Trés bien, installons des caméras partout, comme dans la téléréalité et nous serons mieux gouvernés et au moins cela occupera nos soirées.

"Bon : et cette génération d'hommes publics compte partir quand, en retraite ? L'électeur est bonne poire, mais il va peut-être falloir commencer à cesser de le prendre pour un con..."
Parce que la prochaine génération sera pure et honnête, l'homme nouveau en quelque sorte. Cela fait plus de 50 ans que chaque parti ou génération de quadra me raconte cela..

Tout ce que je demande à un gouvernement c'est d'avoir, entre autres, pour objectif de préserver la future retraite de mes enfants et que mes petits enfants ne soient pas obligés d'émigrer pour éviter le chomage. je ne leur en veux même pas s'ils modifient le programme sur lequel je les ai élu pour l'adapter aux circonstances d'un monde qui bouge très vite.

Tant qu'au reste, si je ne respecte pas les 90 kmh et que je me fais prendre, je suis verbalisé, normal. Mais cela ne veux pas dire que je les ai toujours respecté !

Un politicien qui accepte de l'argent ou des faveurs sait très bien ce qu'il fait.

Et il n'en ignore certainement pas davantage les conséquences que ceux qu'il écarte de sa route.

Pourtant, rares sont ceux à ne pas les chercher : pour le plus grand plaisir de ceux qui peuvent en donner : il est de ces cadeaux qui obligent tant ceux qui les reçoivent...

Ah : l'argument du populisme ! manquait plus que lui (et son cousin le poujadisme).

Quelles sont les origines de ce pauvre "mossieur" ? il a l'air extrêmement dérangé!il ferait bien de se faire placer une soupape de sécurité, sinon il va couler une bielle!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004