« 34e anniversaire de l'appel du 18-Joint : plus ça change, plus c'est la même chose... | Accueil | Démocratie française et pari pascalien »

mardi 22 juin 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cher Hugues, méfiez-vous de Mme Bouzar.
Il y a une peur malsaine qui se développe à l'égard des "islamistes" et il faudrait, à mon avis, traiter ces sujets avec beaucoup plus de retenue - à cause de notre manque de connaissance.

Cordialement,

http://persee2.univ-lyon2.fr/web/revues/home/prescript/article/tiers_0040-7356_1982_num_23_92_4175?luceneQuery=%28%2B%28content%3Asociologie+title%3Asociologie^2.0+fullContent%3Asociologie^100.0+fullTitle%3Asociologie^140.0+summary%3Asociologie+authors%3Asociologie^5.0+illustrations%3Asociologie^4.0+bibrefs%3Asociologie^4.0+toctitles%3Asociologie^4.0+toctitles1%3Asociologie^3.0+toctitles2%3Asociologie^2.0+toctitles3%3Asociologie%29+%2B%28content%3Aislam+title%3Aislam^2.0+fullContent%3Aislam^100.0+fullTitle%3Aislam^140.0+summary%3Aislam+authors%3Aislam^5.0+illustrations%3Aislam^4.0+bibrefs%3Aislam^4.0+toctitles%3Aislam^4.0+toctitles1%3Aislam^3.0+toctitles2%3Aislam^2.0+toctitles3%3Aislam%29%29+AND+%28+%2Bpole%3A%28revue%29+%2Baccess_right%3A%28free%29+%29&words=sociologie&words=100&words=140&words=islam&words=revue&words=free

Laissez donc un peu faire le marché : cela permettra de libérer utilement un peu d'argent public pour soutenir la croissance.

Denis75,
Votre lien ne mène nulle part. Et je ne comprends pas votre commentaire.


Passant,
Il n'y a pas de lien dans ton commentaire, mais je ne le comprends pas non plus.

C'est curieux, chaque fois que j'entends parler des Asiatiques de Belleville, c'est avec des mines lourdes de sous-entendus, à croire que chacun d'entre eux est membre d'une triade, sert du Canigou dans son restaurant ou trafique de l'humain vers l'Angleterre.
Comme vous le dites si bien, ils demandent la protection de la loi ! Non mais ! A-t-on idée d'une revendication aussi droitière et petit-bourgeoise !

Voilà deux sujets réversibles et pour cette raison fort dangereux pour celui qui ose, comme vous, cher Hugues, les aborder. Il n'y a pas, aujourd'hui dans notre pays, une égalité théorique entre ces raisonnements. Dire que des Chinois sont légitimes dans leurs revendications ou qu'il n'est pas très normal de bloquer la chaussée pour exprimer un engagement religieux qui confine au politique sont tout simplement impossibles dans notre République.
La violence sera au bout de cette dérive.

« une nébuleuse d'associations indiscutablement racistes [ouinññ] »

Vous pouvez encore répéter votre mantra 20 fois de suite, en essayant toute la gamme des bêlements politiquement corrects, avec des trémolos dans la voix, en vous offusquant, en pleurnichant ou whatever, ça ne fera jamais de votre mensonge une "vérité" !

http://www.bivouac-id.com/2010/06/17/reponse-a-mohamed-sifaoui/

Dommage, cette petite crise de PC, car, pour le reste c'est un bon billet.

À l'att. de Naibed
Si, si "indiscutablement racistes" sont les mots appropriés :
http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2010/06/19/apero-saucisson-le-grand-mezze-de-lextreme-droite-parisienne/
C'est indiscutable, à moins que de considérer que l'auteur a usé d'un euphémisme (très) poli…

À l'att. de l'auteur :
J'étais très choqué, moi aussi , en voyant les trottoirs et chaussées républicains bloquées par les foules en prière.

Et puis, un jour, je suis allé au Maroc où j'ai découvert qu'il se passe… la même chose (le vendredi, et a fortiori pour les grandes fêtes, comme les aïds, où la prière en commun est censée être "obligatoire").

Et ça ne concerne pas *que* les quartiers "populaires". Évidemment, dans les beaux quartiers, les trottoirs sont plus larges, et il peut même y avoir des pelouses, ce qui rend le tout moins désordre (si l'on ne regarde pas trop le parking avec ses BMW et ses Cayennes)…

Après, on pourra toujours gloser sur les causes réelles du "retour de religiosité" —dans ce pays— et/ou les dangers de son éventuelle instrumentalisation. Mais une chose est certaine, si les mosquées débordent, ce n'est pas en raison d'une manipulation ou provocation politique…

Après tout, faites venir le Pape à Notre-Dame-de-Paris, et vous verrez qu'en plus d'occuper le parvis, les fidèles placeront un écran géant sur la voie publique.

J'ai l'impression en lisant votre article que vous mettez les violences sexistes et l'occupation d'une rue par des pratiquants religieux sur le même degré de l'échelle des incivilités.
Plus loin vous citez un article du Monde en laissant entendre que sa conclusion est "tant pis pour eux, ils l'ont bien cherché". Pourtant, le maire du XXe ne fait que dénoncer le fantasme des "loubards", jamais il n'est conclu que les habitants asiatiques de Belleville ont du cash plein les poches et qu'il serait logique de les voir se faire racketter.
Enfin, comment arrivez vous à faire le lien entre les prieurs de la Goutte d'Or et ces loubards agresseurs ?

A vouloir tisser des relations entre deux choses aussi disparates qu'un article du Monde.fr et une page d'un obscur blog anarchiste, c'est vous qui créez la confusion, pour le coup.

Bonjour Hugues, merci pour ce billet plein de bon sens.
M'expliqueriez-vous ceci : "Sans parler de l'absence de nécessité d'un lieu spécifique pour prier chez les musulmans, ou encore du fait que la plupart des personnes qui déploient un tapis sur la chaussée ont parcouru des kilomètres en voiture ou en métro pour se livrer à ces dévotions en plein air." ?
Mes questions :
- On parle régulièrement de la carence de mosquées, pourquoi parlez-vous d'absence de nécessité ?
- Etes-vous sûr de ce que vous avancez lorsque vous dites que certains font des km pour venir prier en plein air ? Je vous demande ça parce qu'on explique systématiquement le problème par l'absence de place dans les mosquées du quartier. Je pensais que ces gens travaillaient dans le quartier, je n'avais pas compris qu'ils venaient spécialement pour y prier. Si c'est vrai, c'est effectivement grotesque.

vous oubliez de dire que lors de la manifestation de belleville, des passants ont été agressés, des flics caillassés et des voitures renversées...

curieuse façon de manifester contre l'insécurité!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004