« Benoît XVI, les fanatiques et les idiots utiles | Accueil | Carte scolaire : le débat sous le débat »

vendredi 22 septembre 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

>> "Me présentant moi-même à mes interlocuteurs comme blairo-ségoliste à inclination bockélienne".

Hum. Tu as de la suite dans les idées. En plus de cela, Bockel fréquente les "sarkozystes" de gauche (le club "diagonale" je crois...). Donc tu n'es plus qu'à quelques pas de Nicolas Sarkozy...

Vade retro, Satanas !

Marrant Hugues que tu voies ça par ton bout de lorgnette, tous les membres de commissions administratives de section, de bureaux fédéraux, te diront que les ségaullistes membres des instances avaient pour consigne de faire voter tout le monde , nouvel adhérent ou pas (pour des raisons manifestes, mais je ne veux pas faire de polémique ici). La consigne était que la règle ne leur avait pas été stipulée. Faire voter en masse les nouveaux c'est s'assurer un score plus honorable, les plus anciens n'étant pas, loin s'en faut, des afficionados de la dame.
btw, Bockel a rallié DSK.
Qt aux "dérives sarkoziennes" je crois qu'il faut en parler, sereinement, et permettre de poser des questions, comme les autres candidats s'y prêtent sur des prises de position pour le moins étonnantes parfois!

"Ségaullistes" ? Tiens, je ne l'avais pas encore entendue celle-là... Mais il est vrai que je suis un néophyte.

Ceci dit, à force de lui tomber dessus à bras raccourcis et de la diaboliser, vous allez finir par donner du corps à mon scénario noir :

http://hugues.blogs.com/commvat/2006/01/oops_i_did_it_a.html

Excellent, je vis les mêmes affres à ma section du premier arrondissement de Paris. J'ai eu l'impression d'entendre l'assemblée chanter "Segolène c'est tabou, on en viendra tous à bout"!

Bon, à part ça, ton copyright c'est pour te faire des sous, te faire éditer, par peur des copiés-collés ?

Salut, déjà félications pour avoir fait l'effort d'aller en section. Les débats vont être riches je l'espère ! Cependant n'oublis pas que nous avons tous un choix à faire et qu'il est sérieux, c'est notre candidat pour l'élection de 2007 que nous nommerons, alors écoutes tes camarades prends des pots avec eux, débats, bref fais ton boulot de socialiste et après tu pourras te dire de tel ou tel candidat...Ségolène propose une certaine vue du socialiste qui pour moi est vouée à l'échec face à Sarkozy, comment va tu répondre aux gens dans la rue et pour les convaincre (après l'investiture) sur la carte scolaire, les centres militaires pour jeunes délinquants, sur ses positions internationales à l'encontre du PS Européen, toutes ces propositions ne sont pas dans le projet... voté par tous socialistes, le candidat doit rassembler et surtout à gauche, est-elle en faculté de rassemblement, pose-toi la question? et surtout offre toi le meilleur candidat.

Tout d'abord quelques précisions:
Ségaulliste vient de la dame elle même ("parce que dedans il y a gaulliste" sic.)
- Hugues je ne t'ai pas souhaité la bienvenue, et je m'en autoflagelle, je manque à tous mes devoirs
- "diabolisation"? qui parle des militaires? qui demande des cartes de séjour temporaires pour les travailleurs saisonniers "pour que les familles ne viennent pas" (resic.), qui demande la démission du 1er ministre de Hongrie qui, certes, a fait des conneries mais n'a d'alternative que la foule de néonazis qui manifeste devant le palais? qui dit "ne vous laissez pas impressionner par le PS", aveu d'un hors jeu?
Je ne diabolise pas, j'aimerais pouvoir poser des questions, et pouvoir répondre sur un ton socialiste à quelques férus de politique qui me posent des questions!
Je ne diabolise pas, je

A mort Ségotraitre !!
Segostarac est une naze

J'imagine qu'Hugues prendra ce dernier participant pour ce qu'il est: un troll; prière donc de ne pas sentir une agression où il n'y a que bétise crasse!

On ne vous a pas fait le coup de la Hongrie à votre réunion ?

Quelles sont objectivement les principales qualités de Ségolène Royal ?

D'abord et avant tout, c'est la candidate socialiste qui a le plus de chances de battre Sarkozy. Si l'on se fie aux sondages (sans ambiguïté), à l'analyse des forces en présence et à l'intuition, c'est aujourd'hui elle qui est la mieux placée pour représenter le PS.

D'abord parce que c'est une femme, plutôt jeune (pour un homme politique) et plutôt jolie, elle incarne, à tort ou à raison, un certain renouveau, attendu par les Français. Son discours de proximité passe bien. Et, selon moi, sa tentative de mettre en œuvre la démocratie participative est bien plus qu’un gadget et correspond clairement à une attente et à un besoin de réoxygénation de la démocratie.

D’ailleurs, la plupart des élus socialistes ne s’y trompent pas et la rejoignent en masse, progressivement. On pourra estimer, sans doute à juste titre, que DSK, éminent spécialiste de l’économie politique, a plus d’épaisseur et mûrit depuis beaucoup plus longtemps un projet social-démocrate global, que Jospin a plus montré sa stature d’homme d’Etat, et que tous les deux feraient un meilleur président, les rapports de force actuels ne jouent pas en faveur des deux « meilleurs d’entre nous » (pour moi, Fabius ne pourra pas se remettre de son pari suicidaire, Lang n’est pas crédible au-delà du ministère de la Culture et Hollande n’est pas « en situation »).

Enfin, son côté traditionnel et un peu rigide, son discours sur la famille, l’encadrement des enfants et des jeunes délinquants, l’ordre (juste), l’autorité, a malheureusement aujourd’hui un énorme impact sur une France qui vire franchement à droite sur les questions de sécurité. Une France qui prête depuis longtemps une oreille attentive aux discours d’extrême droite et qui semble prête à se laisser séduire par le populisme sarkozyen.

Du côté économique et social, même si l’on peine un peu à discerner exactement son projet, son tropisme blairiste et son pragmatisme affiché tendent à gommer dans l’esprit des Français le prétendu archaïsme du socialisme en la matière.

Peut-elle battre Sarko au terme d’une campagne qui promet d’être dure et qui garde une grande part d’inconnu ? Je n’en suis pas sûr mais aujourd’hui, c’est sans doute la seule chance de la gauche.

Tiens, expérience proche - sauf que je continue de préférer DSK (voire Hollande ?) à Royal.

Ma section a l'air plutôt fabiusienne, mais la secrétaire est une NPS montebourgeoise au parcours un peu compliqué.

Fabounet,
Le ©, c'est effectivement pour protéger mes textes d'une récupération de mes meilleurs calembours par l'aile gauche du PS. Ils n'ont qu'à inventer les leurs.

Dede,
Ta capacité à emporter la conviction de tes interlocuteurs à l'aide d'arguments solides est tout simplement étonnante. Tu devrais faire de la politique.

Michel B.,
Ah, tu y viens enfin !

Phersu,
Et ils vont faire quoi, DSK et Hollande, pour l'antivol de mon vélo ?

ah ben merci pour le billet, ça me rappelle que j'ai une réunion départementale le 3 octobre. mais de quoi allons-nous pouvoir parler, n'étant pas répartis en courants ?...

Hugues, je crains que ton bockelo-blairisme ne soit soumis à rude épreuve par ta nouvelle championne... Celle-ci vient de se prononcer pour la renationalisation de GDF (voir dépêche ci-dessous). Est-ce une position compatible avec l'orthodoxie libérale-sociale ?

"Ségolène Royal s'est prononcée lundi pour la renationalisation du groupe gazier pour créer avec EDF "un champion national de l'énergie". "Nous devrons remettre à plat l'ensemble de ce dossier. Nous devrons remettre dans le secteur public EDF et GDF pour créer un champion national de l'énergie, pour préparer les défis du futur et travailler avec les pays européens", a déclaré la présidentiable socialiste. Ségolène Royal a estimé que la privatisation de GDF était une faute" qui "va à contre-courant de l'histoire" dans le contexte de l'après-pétrole. "Aujourd'hui, les pays doivent maîtriser leur indépendance énergétique, investir massivement dans l'innovation et la recherche. On sait que pour préparer le futur, la loi du marché est inefficace, le marché doit produire des profits à très court terme. Seul un Etat puissant peut décider d'investir massivement pour préparer les années à venir", a-t-elle expliqué. Dénonçant "une occasion manquée", Mme Royal a estimé que la privatisation de GDF allait "provoquer une hausse du prix de l'énergie à un moment où les Français sont déjà durement touchés par la hausse du prix du pétrrole" et qu'elle "menace l'indépendance énergétique de la France".

Michel B.,
Je n'ai pas besoin d'être d'accord avec tout ce que dit Ségolène Royal, heureusement. Je te rappelle qu'au contraire de l'ami François, je ne suis pas marié avec elle... Et en ce qui concerne la question de l'énergie, je trouve désolant que les seuls points de vue entendus soient de l'ordre du dogme, qu'il s'agisse des adversaires ou des partisans de la privatisation. Il me semble que des idées dans le genre de celle-ci valent pourtant d'être débattues : http://hugues.blogs.com/commvat/2006/06/suez_gdf_enel_l.html

C'est peut-être un peu présomptueux mais bon...

"blairo-ségoliste"

Comment dire, ce terme, je le prononce, je le répète... je ne dois pas y entendre les mêmes sonorités que vous, Hugues...

Ben au moins, quand elle fera campagne au nom du PS, tu pourras lui demander pourquoi sous son ministère, on a laissé trainer cette horible circulaire sur l'importance de bien contaminer toute une école en restant scolarisé quand on a des poux.

En tant qu'observateur doublement étranger au PS français (je suis belge de tendance plutôt libérale) je pense que Mm Royale est la seule chance du PS de gagner face à M. Sarkozy. Voire la plus grande chance de se trouver au second tour.

Pour les autres, il reste le poste de premier ministre qui est tout sauf négligeable.

thy: personne n'a jamais dit le contraire : après tout, il n'y a jamais eu qu'un seul membre du PS à jamais avoir gagné l'élection présidentielle depuis la fondation de la Vème, il y a presque vingt ans pour la dernière fois !

Et croyez-moi, la miss Royal n'arrivera jamais à la cheville de ce socialiste-là. Il suffit de se souvenir comment ce socialiste-là avait su défendre son opinion, malmenée au sein de son propre parti, lors de l'avant-dernier référendum sur l'europe pour le constater.

Le problème, Hugues, c'est qu'au fond tu n'es pas un vrai militant, mais un ethnologue déjanté de la vie politique. Ton recul et ton humour seront-ils solubles dans le socialisme?

NB extra, l'iconographie!!

Et si un coup de théâtre de dernière minute, un jeu d'ombres surréaliste, faisait finalement apparaître le mari derrière la femme...

One down, three to go...

http://permanent.nouvelobs.com/politique/20060928.FAP4711.html?1046

et sur l'autorité que tu lui prêtes, poses lui la question de savoir pourquoi elel vouliat interdire de marquer "avertisement" sur un bulletin scolaire (si,si vérifie)

Plus serieusement, moi qui suit un secrétaire de section j'ai moi aussi vu plein de nouveaux débarquer pour vlaider leur adhésion, j'ai aussi eu une masse de coups de fils hier (dernier délai) de gens qui se réveillaient.

Je trouve l'obligation minimum d'une prise de contact importante.Il s'agit d'une adhésion un parti pas juste d'un ticket de vote...On vote tout de même au même titre que des gens qui y consacrent une bonne part de leut vie!!!


Et j'avais des nouveaux.Certains segos, d'autres dsk, d'autres fabius.Contrairement à ce que dit le Nouvel Obs (On pourrait le rebaptiser le JO de Ségoléne Royal si on était de mauvaise foi ce qui n'est pas mon cas)on trouve de tout chez les nouveaux.


On est bien sur allé boire un coup aprés, mais ça on l'a toujours fait, campagne d'adhésion ou pas.La convivialité et puis la vie d'une section c'est important.

Quand au climat anti-ségo je ne l'ai pas aperçu...Je vois même chez certains (et là je parle plus de gros barons du parti ralliés à la présidente de Désir d'Avenir-qu'on pourrait mettre au pluriel lorsqu'on voit certains ralliements-que de nouveaux adhérents) une vraie interdiction de ne pas être d'accord avec Ségoléne.Et pourtant le soutien a Ségoléne Royal n'est pas obligatoire que je sache????

au fait Bockel (tout comme Rocard) est pour DSK, pas pour Ségoléne

Je suis sûr que notre pays gagnerait à ce que Rocard reprenne un peu du service. Pas comme président, sans doute : mais bon : les postes proposant des enjeux dignes de l'homme ne manquent pas.

Ségolène a-t-elle répondu à votre message ?

Merci tout d'abord, Hugues, de votre désir d'avenir... pour moi.

Merci également de vous être déplacé et d'avoir franchi les portes de votre section afin que votre voix soit comptabilisée. Toutes les voix vont compter... pour mon élection au 1er tour du scrutin socialiste.

Merci enfin pour votre soutien répété sur ce blog. Ce sont les citoyens comme vous qui sont les vrais experts. C’est pourquoi j’ai décidé, lors de ma campagne, de leur donner toute leur place et de les associer étroitement à mon projet.

Vous avez découvert, à votre modeste échelle, la manifestation des courants du parti socialiste. C’est aussi une preuve de la vitalité et de la richesse de notre parti... Mais rassurez-vous : après le vote des militants, ils n’auront plus le choix, ils seront tous derrière moi.

Cher Hugues, je crois que vous avez compris l’essentiel : comme Miterrand l’a toujours dit, le pays est à droite, et c’est par là que je le prendrai (si je puis m’exprimer comme Villepin ou comme un chanteur de rap).

Je voulais aussi vous demander un petit service personnel : pourriez-vous arrêter de m'appeler "la Belle du Poitou". C'est vraiment trop cliché. La prochaine fois, si vous pouviez également éviter la "petite bonne femme au physique avantageux"... Je suis sûre que vous pouvez trouver mieux.

Par contre je n'ai évidemment rien contre le fait que vous souligniez régulièrement mes "options décoiffantes au pays du prêt-à-penser". C'est bon pour mon image et tout à fait en phase avec mon positionnement marketing.

Bien à vous,

Ségolène

erratum !

au lieu de :

"C’est pourquoi j’ai décidé, lors de ma campagne, de leur donner toute leur place et de les associer étroitement à mon projet."

il fallait lire :

"C’est pourquoi j’ai décidé, lors de ma campagne, de leur donner toute leur place et de m' associer étroitement à leur projet."


Bon... et maintenant ?

où vont allez les quelques voix que Jospin auraient eues ?

"Cher Hugues, je crois que vous avez compris l’essentiel : comme Miterrand l’a toujours dit, le pays est à droite, et c’est par là que je le prendrai (si je puis m’exprimer comme Villepin ou comme un chanteur de rap)."

Si le pays est à droite pourquoi donc le forcer à des rapports contre nature?

Sego n'est ni très jolie, ni très sympathique... elle est simplement mieux que moche et antipathique.
Bon look pour les votes feminins, mais trop castratrice pour rassembler celui des hommes.
A mon avis la gauche est cuite pour très, très longtemps (cf pyramide des âges bien comprise par Jospin qui en son temps souhaitais un droit de vote dés 16 ans).

le probleme pour un vieux briscard comme moi, c'est qu'un militant socialiste ça se FORME, que cette formation DURE, et qu'il y a risque de "transformer un parti de militants en un parti de supporters" [Marc Dolez].

Je pense que désirsdavenir a été des le départ infesté de jeunes MPF, et qu'il y a une nette différence dans les sections PS, entre le Nord et le Sud de la Loire.

Pourtant, le socialisme c'est partout pareil. Il y a les technos [utiliser l'impot des autres], les socdems [tout le monde il est gentil] etc...

Je me demande quel age tu as...A part ça, bon blog. Bon travail. Belles couleurs. A comparer avec le Blog de Alain Hertoghe, le pire journaliste ouiouiste que j'aie croisé, un infect communautariste.
Va voir ;-)

Pierre le Belge de Lille

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004