« N’importe quoi ! | Accueil | « Tough on crime, tough on the causes of crime » (redux) »

mercredi 31 mai 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Elle est bien cette Jane K. ?
Tu en parles souvent...

Comme le précise la Circulaire n°77-050 du 7 février 1977 :

"... Je tiens toutefois à préciser auparavant que l'éviction des établissements scolaires prescrite à l'encontre des enfants porteurs de poux ne saurait être une solution satisfaisante. Outre que ces enfants, vivant souvent dans un milieu familial défavorisé, ne se verraient pas pour autant débarrassés de leurs parasites, leur éviction constituerait un handicap supplémentaire au déroulement souvent déjà difficile de leurs études."

On admirera toute la capacité du ministre de l'éducation à faire primer l'éducation (et l'image de soi) des enfants sur leur santé.

Qu'est-ce que vous êtes drôle, alors ! Et qu'est ce que nous sommes bêtes et arriérés, nous autres Français ! Il n'y a qu'à voir la différence de rapport qualité-prix entre leur système de santé et le nôtre. Non vraiment. Vous pensez, il paraît même qu'il nous resterait des services publics...Vous y croyez, vous ?

@Kool : vous suggéreriez que, comme pour les poux, les parents qui travaillent dans le service public restent chez eux, pour éviter de contaminer les travailleurs du privé ?

je suis dans l'attente d'un papier sur les puces de parquet
ps: je suis sérieuse

@ Paxatagore : pas bien saisi. ..c'est euh, drôle ?

All,
Bien évidemment, puisque c'est une amie.

Golfeur,
Excellente précision : ce qui signifie que les poux sont effectivement une spécificité française pour raison politique. Pour ne pas blesser les enfants affectés (qui, entre nous soit-dit, se recrutent dans tous les milieux sociaux), on préfère les baigner de pesticides et ne pas mettre un terme à ce phénomène d'un autre âge.

Kool,
Soit vous ne savez pas lire, soit je ne suis pas assez clair (ou les deux). Personne ne compare les services de santé, les services publics, les services de n'importe quoi. J'explique simplement que la France a un problème avec les poux et que les autres pays se sont dotés de mesures simples pour s'en débarrasser. Et je le fais effectivement sur un ton badin puisque, après tout, nous sommes là pour rigoler (enfin certains d'entre nous).

Paxa,
Tu m'enlèves les mots de la bouche.

Humour japonais,
Les puces de parquet sont une spécificité française ?

Mes deux filles ont été régulièrement confrontées à ce problème il y a bien, bien longtemps (disons une vingtaine d'années) ; ici en Belgique - en tous cas dans les écoles qu'elles fréquentaient - la sanction était immédiate : exclusion des cours jusqu'à élimination des lentes ! Mais ça n'empêchait pas les contaminations qui revenaient régulièrement...

Ah bon, c'était pour rigoler. Je respire ! Une bonne blague apolitique, quoi. Comme celle de Paxatagore.
Merci de m'avoir rassuré.

Tiens, je constate que l'adresse IP de "Kool" est la même que celle de "Manu", le troll des commentaires d'un billet plus ancien (http://hugues.blogs.com/commvat/2006/05/immigration_nou.html).

Manu, pourquoi continuez-vous à vous faire du mal en venant lire mes affreux propos avec une telle constance ? C'est vraiment pas, heu, Kool...

Voila un dossier passsionant et je me dois de contribuer :

Je vis en Angleterre, ma fille de 4 ans va a l'equivalent de l'ecole maternelle et nous avons eu 3 ou 4 alertes au poux (en VO head lice) depuis le debut de l'annee.

La technique de chasse recommande est le peigne et le shampoing conditionneur. voir http://www.chc.org/bugbusting/

les produits chimiques ont ete abandonné pour cause de resistance.

je ne sais pas si les poux restent frequent pour les enfants plus ages...

Mais ça alors ! Vous avez un mouchard IP sur votre blog ? Ce ne serait pas Kool, en effet.
Ou alors c'est une tentative de bluff ?
Qui que je sois, rassurez-vous, je ne me fais aucun mal, vous n'êtes guère méchant.

What a lame reply...

Sarko et Sego sont partout, y z'ont mis des mouchards IP partout sur le net.

On est tracé les gars, c'est Big Brother ! Moi j'arrête le net, que ça à l'air d'être l'enfer libérale totalitaire capitaliste. déjà que je suis pas bien certain que mon Mac soit issu du commerce équitable...

Sinon, ravis d'apprendre que mes gosses vivent dans un "un milieu familial défavorisé" et ont un "déroulement souvent déjà difficile de leurs études."

faites gaffe, du pou on va bientot passer à la puce ! c'est dans l'air du temps, nos chiens en ont déjà pour passer les frontières !

J'ai beaucoup ri à la lecture de ce billet. Cela dit, je me dis que l'on pourrait aussi élargir l'exclusion des élèves et des enseignants, même aux maladies plus anodines, comme la grippe, la gastro...qui au cours de l'hiver ont des conséquences catastrophiques sur l'ensemble de la population scolaire et sans aucun doute sur le trou de la sécu;-)

what a mean Crooner...

Quand, pour la première fois, mon fils a été envahi par les poux, j'ai foncé à l'école pour en avertir discrétement la maîtraisse. Je me serais cachée de honte. Je lui ai parlé tout doucement, près de son oreille. "Il ne peut plus venir à l'école jusqu'à l'élimination totale des parasites." J'ai essayé de lui faire comprendre que, si lui, il en avait, il n'en était très probablement pas le seul. Il fallait donc prendre des mesures (pas forcément brûler tout le monde mais prévenir les parents). Elle m'a regardée, l'air de voir une martienne.
Je suis originaire de Roumanie et grâce à mon témoignage je voulais rajouter un nom à la liste des pays où toute personne atteinte d'affection infectieuse, virale, bactérienne ou parasitaire évite de la répandre aux autres. C'est sûrement, comme l'article le dit vers la fin, la marque de régimes tout sauf démocratiques.
Vivre en France oblige à en faire profiter tout le monde, de manière libre, égalitaire et fraternelle.

En même temps, tous ces pays où les enfants porteurs de poux sont tenus à l'écart de l'école sont autant de pays où des cas sont recensés.

Du coup, il y a comme un malentendu je crois: la France est peut-être isolée dans son choix de traitement, mais apparemment nous sommes tous égaux devant ces petits parasites.

Ah, et puis vous pouvez ajouter la Suisse, pourtant bien propre et tout et tout, à la liste des pays de pouilleux :-)

Mathieu,
Oui, je ne dis pas le contraire, les poux n'ont pas été totalement éradiqués dans le reste du monde : la preuve l'importation de poux français par nos écoliers aux Etats-Unis.

Mais en procédant différemment, nous transformerions un problème chronique en problème d'une grande rareté.

Nous éviterions ainsi d'imprégner aussi fréquemment la tête de nos gosses de produits chimiques toujours plus puissants du fait de la résistance accrue des nouvelles générations de poux...

Enfin, je ne connais pas la position philosophique des Suisses dans le domaine pouilleux mais je vais consulter mes agents dans ce pays.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004