« Vous avez aimé le 21 avril 2002 ? Vous allez adorer le 29 mai 2005 ! | Accueil | Marathon Man (et toutes ses dents) »

mercredi 06 avril 2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je suis entierement d’accord avec toi Hugues. Bien que dans ce cas, il ne s’agit pas d’etre d’accord ou pas mais juste de regarder les faits. Je voudrais cependant rajouter que la France a depuis tres longtemps abandonnee la rationnalite des Lumieres pour le relativisme epistemologique. Relativisme qui n’a, helas, que peu de rapport avec celui de Einstein.
Mais je souhaiterais te poser une question. Pourquoi rejetes tu – et a juste titre – la graphologie sous pretexte qu’aucun fait scientifique ne vient confirmer cette pratique alors que tu n’en fais pas de meme avec l’homeopathie ?

Là je dis bravo. Tu viens, peut-être par inadvertance, de fournir une excellente explication au fait que les cadres agés n'arrivent pas à retrouver du travail une fois licenciés.

Le problème du cadre agé, c'est qu'il écrit tout sur ordinateur depuis des décennies. Et donc, il ne sait plus écrire au bic crystal, et lorsqu'il essaye, le recruteur pense que le cadre agé est en fait agé de cinq ans, et que donc il essaye de truander son CV. Mais que fait Borloo ?

Scope,
Pour l'homéopathie, tu t'avances un peu. Je suis plutôt dubitatif en ce qui concerne la capacité de ces petites billes de sucre à soigner quoi que ce soit. Mais mes gosses sont pourtant soignées par une excellente pédiatre homéopathe, laquelle n'hésite pas, lorsqu'elles sont vraiment malades, à utiliser de vrais médicaments...

Bernard1,
En fait, le recruteur ne se donne même pas la peine de lire la lettre manuscrite du cadre âgé...

Ok Hughes,

Imaginons un DRH Français – cela ne marche pas pour un DRH Britannique qui, au contraire, a du mal a trouver des demandeurs d’emplois - qui recoit 100 demandes d’emploi pour un poste, dont au moins la moitie sont de meme valeur, et qui plutot que de tirer au sort parmi les meilleurs dossiers s’en remet aux « conseils » d’un graphologue.

Quelle difference entre le DRH qui fait appel au graphologue et toi qui ammene tes enfants chez l’homeopathe ? Dans les deux cas, aucun ne croit vraiment a l’efficacite respective des « techniques » (homeopathie-graphologie) mais ce n’est pas bien grave. Dans le cas du DRH, la selection est deja faite sur les meilleurs dossiers et donc peu importe qui est choisi par le graphologue, et dans ton cas, peu importe si ton medecin donne du sucre a tes enfants de temps en temps, tu sais que si « elles sont vraiment malades » elles auront de vrais médicaments.

Le DRH et toi, vous obtenez ce que vous vouliez, un employe competent et des enfants en bonne sante. Mais alors pourquoi en passer par la ?

Pourquoi faire perdre du temps a ecrire des lettres a la main, pourquoi faire rembourser le sucre par la secu ? « Parce que ca cree des emplois » te repondront surement le groupement des graphologues ou bien les laboratoires Boiron…

En mettant tout sur le meme plan d’efficacite, graphologie-test psychotechnique et homeopathie-allopathie, ce sont les recrutements et les medecins qui sont decridibilises. Mais la rationalite ne fait plus rever les Francais.

C'est bien pour cela que je travaille à l'étranger! Basée sur ma seule écriture manuscrite, le seul poste pour lequel je me qualifierais en France serait celui de rédacteur d'ordonnaces médicales (homéopathiques ou non) puisque je n'ai pas eu à prendre un stylo depuis plus de douze ans (on me demande assez peu d'autographes, étrangement.)

Astrologie, morphopsychologie, numérologie, astrologie (les deux dernières 'sciences' étant également utilisées pour le recrutement)... Descartes, reviens!

J'attends avec impatience l'ouverture du premier cabinet de conseil en recrutement basé sur les Tarots de Marseille... (Réflexion faite, même là, j'arrive sans doute trop tard.)

Scope,
Mais l'homéopathie, au moins, ne fait pas de mal aux gens qu'elle traite (même si elle coûte encore un peu d'argent à la sécu - ce qui finira tout de même par changer un jour) et je sais que mes gosses seront soignées, d'une manière ou d'une autre. Le DRH borné, lui, est dans l'arbitraire et je me demande justement si, à tout prendre, le tirage au sort n'est pas plus défendable que le recours à la graphologie pour départager deux candidats.

LudovicD,
Pour le tarot, effectivement, c'est déjà fait : http://www.astrodyssee.com/fr/detailrecrutement.htm


Ah voilà - j'en étais sûr!

Quant aux 'sciences du recrutement', elles offrent l'avantage, en particulier la morphomachin, d'offrir audit DRH un "délit de sale gueule" légalisé et scientifiquement approuvé...

L'homéopathie :(dsl copier/coller d'un truc que j'ai commis ailleurs, vite fait reformaté)

1/ Tu, je, ils pourront aligner une quantité monstrueuse d'exemples où "OUI bon dieu crévindiou : ça a marché". Ca ne prouve RIEN. Additionner les coïncidences, effets de bord, guérisons non expliquées (souvent parce que naturelles) ou suggestives voire miraculeuses ne peut constituer une démonstration de quoi ce soit. Les statistiques c'est pas pour les chiens (enfin les chevaux) et c'est bougrement pas simple, soit dit en passant. Je ne connais pas une personne de mon entourage qui ait voté Chirac au premier tour, dois-je en conclure que les élections sont truquées ?  Vous imaginez bien qui si on évaluait les médocs "allopathiques" comme le font les homéopathes "à la volée", ben il y aurait un sacré carnage (déjà que....).

2/ Souvent il y a confusion avec la phytothérapie. Les firmes homéo entretiennent volontairement cette confusion : il n'y a pas de vide théorique autour de la phytothérapie et ses effets sont observables (enfin ça dépend des substances, bien sûr).

3/ Venons sur l'aspect historique de la chose, il est amusant  Samuel Hahnemann, en s'inspirant de vieux manuels grecs (ça fait chic les grands anciens), a parfaitement au pif énoncés les principes, dont celui de dilution. Sa démarche fut validée par de nombreux patients (mieux qu'une saignée, quoi...). Puis on a découvert le nombre d'Avogrado : premier gros problème. Ignorant ce nombre il a trop dilué  . Il n'y a pas de molécules présentes dans la solution . Pas grave, un effet bénéfique sur les patients est toujours observé, c'est bien qu'il se passe quelque chose. Second gros problème, les tests progressent, on arrive à quantifier l'effet placebo. Et c'est pareil, bénéfique globalement.

Pas de théorie, plus d'effet, normalement plus d'homéopathie, non ? Je ne suis pas un intégriste, j'admet qu'un jour on parviendra peut être à montrer une activité d'une molécule qui n'est plus là (à tout prendre et je pense que c'est plus crédible, je préférerais qu'on mette au point la téléportation, c'est plus cool), pourquoi pas ?
Un coup de chance, une théorie énoncée au hasard se révélerait juste (on doit pouvoir trouver des exemples en ce sens ?)  

4/ J'anticipe l'argument sur la science "officielle" qui se refuse à admettre des arguments qui brisent des dogmes. La science est faite pour casser les dogmes. Fais moi confiance, la compétition est telle dans le milieu scientifique que si un petit malin avait pu prouver quelque chose en ce domaine, il ne s'en serait pas privé, sa célébrité étant par la même assuré . La maladie de la vache folle (enfin la scrapie) a ainsi cassé le dogme des molécules infectieuses nécessairement portées par du code génétique, ce qui a value le prix Nobel à l'auteur de cette découverte (qui n'a pas trop eu le fair-play de citer les travaux de 1967 qui démontraient déjà quasi la chose, soit dit en passant). Bien au contraire, on voit de temps à autres passer des papiers abracadabrantesques, soit qu'il s'agit de fraude, d'incompétence crasse ou de course à la renommée, qui ne sont publiés que parce qu'il s'agit d'un scoop vaguement crédible ou à la mode. En vrac des relativement récents : la tectonique indienne, les bactéries des sources chaudes marines (encore présent dans nombre de bouquins), la mémoire de l'eau, le gène homosexuel, l'hypothalamus des pd etc etc. Donc non il n'y a pas d'ostracisme contre l'homéopathie, ce n'est pas démontrable, tout simplement fautes de "solutions" actives connues 

5/ On est là dans le domaine des croyances. Je n'ai rien contre les croyances. Le jour où on me découvrira une maladie inguérissable, je ramperais porter une icône à Tinos, un cierge à Lourdes, tremperais mon cul dans des décoctions infâme avant de me faire prendre le fion par un rebouteux et sucer par ma voisine, sans oublier d'aller voire mon magnétiseur. Donc je comprends, mais suis simplement lassé du renversement : on nous demande de prouver que quelque chose d'invérifiable n'existe pas....

Mon cher Hugues,

pour ma part, je t'adresse un -- amical -- carton rouge.

L'écriture est une projection de la personnalité, comme n'importe quel dessin. A ce titre, la graphologie permet d'y repérer certains éléments psychodynamiques.

Evidemment elle est une science humaine, donc pas une science exacte. On l'a beaucoup décriée, attribuant aux graphologues le rôle de big brothers du recrutement. La réalité est toute différente. La graphologie est une pratique charmante et désuète, que plus personne je crois n'utilise aujourd'hui.

J'en parle d'autant plus aisément que j'en ai beaucoup fait à une époque, comme un hobby, et que j'en avait même fait une Une du Point. Aujourd'hui, je regarde toujours avec passion les écritures qu'il m'arrive de rencontrer. J'adore les confronter à ce que je sais ou ce qu'on me dit de la personne, pour essayer de faire la correspondance avec l'ecriture.

Enfin, un dernier argument : qu'il y a de belles écritures manuscrites! Gestes déliés, simplifications audacieuses, boucles lancées... pour qui apprécie l'humain, l'écriture est une projection de la personnalité qui en dit long, et au fond pleine de poésie dans un monde où l'ordinateur nous a fait oublié la grace des pleins et des déliés...

Alors, ne tirez pas sur le graphologue :-)

Je t'avais prévenu. T'écris comme un pied et tu t'es fait gauler par un gars qui connaît son métier. Refait tes exercices et recommence veux-tu... Essaie avec du papier millimétré. Ta du bol de pas être sagittaire en plus. C'est quoi ton numéro ?

Parfois la pratique se heurte à des difficultés technologiques inattendues ; je me souviens d'une annonce qui m'avait laissé perplexe : "envoyer lettre de candidature manuscrite à l'adresse [email protected]"

Sinon, j'ai eu l'occasion de lire quelques articles vantant les mérites du sujet dans un journal d'anciens élèves d'une école d'ingénieur il n'y a pas si longtemps. Ce qui me fait dire qu'on est pas spécialement près d'en voir le bout.

Bravo pour cet (encore) excellent post !

Pour le débat au sujet de sciences et pseudosciences homéopathie/graphologie, je vous invite à repenser au critère de falsification de Karl Popper.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Karl_Popper

Merci pour ce billet, Hugues, un régal; en particulier j'ai souri pendant 5 minutes de ta phrase « A la trois cent cinquantième missive manuscrite expliquant [...] » .

Merci aussi à Eviv Bulgroz pour son commentaire instructif.

La grapho libère les plumes, semble-t-il, même si l'homéopathie semble tenter une percée par le flanc gauche...

Marc, je n'ai rien contre l'idée que l'on puisse s'amuser à établir des liens entre écriture et personnalité lorsqu'il s'agit d'un aimable hobby. Après tout, il y a bien des gens qui sont persuadés qu'ils s'entendent qu'avec des béliers ascendant vierge et ont toujours des problèmes avec les balances.
Mais dans le contexte du recrutement, il me semble que le recours à l'irrationnel est un peu plus dangereux. Et par irrationnel, je veux dire quelque chose d’impossible à vérifier de manière constante dans un cadre scientifique (tiens, on dirait que je rejoins Eviv sur le terrain de l'homéopathie).
Enfin, tu dis que plus personne ne l’utilise dans le recrutement, mais je t’assure que l’exigence de la lettre manuscrite n’est absolument pas tombée en désuétude. Ce qui valide mon idée qu’il revient à un type qui ne s’est même pas donné la peine de suivre les cours de quelque mage enturbanné de donner du sens au point d’un « i ».

cela fait 10 fois que je lis cette note et je ne
sais quoi en penser..............

Salut,

juste pour dire que dans le secteur des télécoms (en Bretagne en tout cas ;) ), point besoin de lettre manuscrite !
un mail suffit :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004