« Je rat-le pas, j'explique... | Accueil | Chi va piano va sano (tu parles...) »

jeudi 16 octobre 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

et ça date d'il y a très longtemps, Paul Amargier, historien, marseillais, me racontait naguère qu'au XVIIe, déjà, il y eut plus, dans la société aixoise, de mariages avec des gens de Mayence, en Rhénanie-Palatinat, qu'avec des Marseillais. c'est dire..

Bravo pour le comparatif Manaudou / notaires et agents immobiliers !
Et sinon un peu d'autopromo puisque je vois qu'on a un peu le même essenti http://www.lagachon.com/2012/07/aix-je-taime-ma-petite-bourgeoise/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Coup de sabre

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004