« Super-dragueur et le coup de la serviette | Accueil | Les 455 000 ventes perdues de Peugeot en Iran »

mardi 17 juillet 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Hum, effectivement, il y a de quoi rester dubitatif. Cependant, l'idée de l'auto-partage proposé par Citroen s'approche pas mal de la mise en commun du capitalisme qu'on retrouve -entre autre- chez Vélib et Autolib.
Moui, avec un peu de bonne volonté, ça peut effectivement fonctionner.
Comme quoi, Marx était loin d'être débile. Juste vachement précurseur, et assez mal comprit par les marxistes. :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

www.com-vat.com, blog de gauche ?

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Sur le Net

Trousse à outils

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004