« Valls et les clandestins: le changement, c’est dans la continuité | Accueil | Héliports : bâillonnez cet hélico que je ne saurais entendre »

jeudi 28 juin 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pfeuh. Encore les bagnoles. Tu sais que tu peux écrire exactement la même chose avec des motos : http://www.motomag.com/Industrie-moto-Yamaha-made-in-France-a-Saint-Quentin-02.html
D'accord, ils n'exportent pas encore vers les États-Unis (à ma connaissance), mais Saint-Quentin, Motobécane, la bleue, c'est du patrimoine national, ça, monsieur.

La moto, c'est juste une moitié d'auto. Il faudrait que j'écrive deux fois plus.

Hum, il me semblait que la fermeture d'Aulnay était liée à une surproductivité des sites peugeot justement... Bref, à une surcapacité. Et non pas au coût de la main d’œuvre. Vous êtes sûr de votre info?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

www.com-vat.com, blog de gauche ?

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Sur le Net

Trousse à outils

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004