« Guerre durable: des tanks hybrides pour des conflits propres | Accueil | Zut alors, Paris est la 4e ville la plus compétitive au monde ! »

mardi 13 mars 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Qu'un paradis fiscal laissant les emplois pénibles aux étrangers ne veuille pas durcir son droit du travail est bien naturel : la majorité des suisses ne travaillent pas. Ou, ce qui est encore plus risible, travaillent dans des banques.

La France aussi ne voyait aucun intérêt aux RTTs quand elle laissait ses emplois pénibles aux immigrés.

@Flonk-flonk :

D'où l'intérêt de laisser davantage de place au libre choix dans notre pays...

Vous avez raison : il serait temps de concurrencer la Suisse comme paradis fiscal.

ok pour les 32 heures.


Concernant l'industrie de la fraude fiscale montée par les banques suisses en France, dont l'administration française est parfaitement informée grâce aux dénonciations régulières dont elle fait l'objet de la part des salariés des banques concernées elles-mêmes :

http://alternatives-economiques.fr/blogs/chavagneux/2012/03/22/comment-ubs-organise-une-fraude-fiscale-massive-a-partir-de-la-france/

@Flonk-flonk

Un paradis fiscal, la Suisse. C'est vrai, les Suisses ne travaillent pas, ils ne payent absolument *aucun" impôt, ils ont un service publique qui fonctionne uniquement grâce à la bonté divine, ils vivent uniquement sur l'argent des Juifs volés pendant la seconde guerre mondiale, prennent 4 semaines de vacances par an grassement payées par l'argent sale de tous les dictateurs planqués dans leurs banques laxistes, et tous les étrangers font des travaux pénibles d'esclaves pour que ces Suisses puissent tendre la main et attendre simplement que des liasses de billets leur tombent dans la main.

J'ai essayé d'égaler votre helvétophobie teintée de racisme. Je n'y suis pas arrivé. Malgré mes 35 heures de réflexion et de haute productivité au travail, j'ai tenté mais n'ai pas réussi. J'irai donc, pour ma peine, me promener dans le pays des droits de l'homme qui laisse un dictateur planter sa tente dans le palais de l'Élysée un jour des Droits de l'Homme, puis me promener sur les rives de la mer où les dictateurs africains auront blanchi leur argent en investissant massivement dans l'immobilier ou en finançant des campagnes politiques législatives et exécutives et je terminerai par me promener au Louvre, rempli d'oeuvres spoliées aux Juifs par un peuple téméraire et résistant ayant voté les pleins pouvoirs à un Pétain pour inviter l'Allemagne, tambour battant, à diriger la France pour en faire un exemple à suivre dans le monde entier.

J'ai oublié mon balai devant votre porte. Dommage.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

www.com-vat.com, blog de gauche ?

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Sur le Net

Trousse à outils

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004