« Dette publique : mais comment dit-on « cagnotte » en allemand ? | Accueil | Paiement sur mobile : comment les SDF feront-ils la manche? »

samedi 05 novembre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

En fait, la question de la fixation optimale de l'âge de la retraite est très facile à résoudre, tellement même que la loi dite Fillon de 2003 l'a traitée définitivement (au point qu'on vient de l'appliquer pour augmenter de quelques mois la durée de cotisations)

En fait l'idée est assez simple : puisqu'on avait à l'époque environ 40 de travail pour 20 ans de retraite, il suffisait de garder ce rapport 2 pour 1 pour équilibrer les comptes, ce qui conduisait à augmenter la durée de cotisations de deux mois pour trois mois de gain d'espérance de vie (ce n'est pas exactement ces chiffres, mais c'est l'esprit)

Il suffit donc de repousser de 2 ans l'âge de la retraite pour 3 ans de vie en plus, de 10 ans pour 15 ans de vie en plus

je pense que c'est clair : je te laisse faire le calcul pour l'immortalité !


je suis tres content que le système "retraite à 60 ans",
ajustement par le nombre de trimestres cotisants,
préconisée par le PS, trouve de nouveaux partisans...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

www.com-vat.com, blog de gauche ?

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Sur le Net

Trousse à outils

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004