« La dette allemande lâchée par les investisseurs : mais où mettre son argent, désormais ? | Accueil | Après la Libye, la Syrie : Bachar al-Assad ne regarde-t-il pas CNN ? »

lundi 28 novembre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pas besoin de se prendre la tête avec le sens du mot "libéral": cela ne fait qu'ajouter de la confusion au débat. Cette décision est une nette victoire du tribalisme et une défaite tout aussi nette de la liberté individuelle, c'est tout.

C'est un peu ce que je disais à une copine tout à l'heure, qui voulait rompre tout lien avec certains de ses amis qui ont "avoué" vouloir voter FN. Je lui ai dit qu'il fallait qu'elle fasse l'effort d'être meilleure qu'eux, et leur montrer de l'ouverture d'esprit, par opposition à leurs tendances simplificatrices.

Tu fais bien de rappeler que le libéralisme c'est d'abord une idéologie qui prone le respect du libre-choix et de la diversité. Y'a pas mal de simplificateurs qui ont tout intérêt à caricaturer pour mieux faire passer leur pilule liberticide. :)

Pétard, faut-il que le libéralisme manque totalement d'arguments en ce moment pour qu'il ait besoin de se raccrocher à des débats aussi absolument dépourvus du moindre intérêt...

On s'en fout, Hugues. Le seul débat qui vaille en ce moment, "it's the economy, stupid". Certes, c'est aussi le terrain sur lequel le libéralisme est le plus indéfendable, mais c'est vous qui l'avez voulu, Lanturlu.

Qui s'est endetté et a voté des budgets en déficit depuis plus de 30ans ?

Quelles mairies ont pris des prets indexés sur le franc suisse ?

Enfin, exemple d'actualité, qui milite pour la création d'Eurobonds, ou la dilution des responsabilités ?

Si les idéologies étatistes rendent incompétents pour interragir dans la complexité du monde actuel, il faut le dire franchement.

Les marchés sont en train de remettre les Etats responsables de leur train de vie. Merci à eux, ca fait des années qu'on attend. Je la trouve très saine cette crise, sur un certain nombre d'aspects,

Merci a l'offre et la demande, a la diversité des intérets présents sur un marché de gré a gré, c'est définitivement plus fiable que les intérêts court-termistes des politiques et leur fonctionnement clientéliste.

Enjoy Capitalism ! :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

www.com-vat.com, blog de gauche ?

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Sur le Net

Trousse à outils

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004