« Boycottons Israël (en hors d'oeuvre) | Accueil | Ministry of Silly Walks (and worse) »

samedi 13 novembre 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonsoir.

Et à part ça, il cause de quoi ce livre?!

Cordialement.

Le Jardinier

Zut alors ! J'étais si convaincu que son titre était un bon indice...

Hugues, je n'ai pas acheté ton bouquin et je n'en ai pas l'intention. En fait, tout est résumé dans un échange que nous avions eu il y a quelques mois:

http://www.com-vat.com/commvat/2010/03/tous-en-selle.html?cid=6a00d8341c688253ef01310fb41130970c#comment-6a00d8341c688253ef01310fb41130970c

J'étais impatient que ton livre sorte, non pas pour payer sur arbre mort ce que j'avais lu gratuitement sur ton blog, mais parce que j'en avais ma claque des billets sur ton vélo et toi. Ce n'est pas qu'ils étaient mauvais, c'est juste que le sujet m'intéresse moyennement, et qu'au bout d'un moment, ça prenait trop de place sur ton blog.

Donc, si tu veux que j'achète ton prochain livre (et même que je fasse ta pub), évite d'inonder ton blog de billets "Juif comme moi" (par exemple) et de sortir le bouquin à la rentrée prochaine. Pour l'instant, j'ai bien aimé les billets, mais comme je suis aussi juif que cycliste urbain, ça risque de ne pas durer...

Emm,
Loin de moi l'idée de chasser les lecteurs, bien au contraire, mais je crois que tu te trompes d'adresse. Un blog, ce n'est pas un journal avec une promesse de ceci ou cela faite au lecteur. Un blog, c'est un espace personnel de liberté dont l'auteur fait ce qu'il veut.

Donc, s'il me prend l'idée d'écrire six mois durant sur la culture hydroponique des marguerites, pourquoi pas... D'autant plus que, depuis maintenant six ou sept ans, je ne sais plus, j'utilise mon blog comme le laboratoire d'écriture via lequel je teste un tas choses que j'utilise ensuite ou pas.

De fait, et même si tous mes projets d'écriture ne sont pas sur le blog pour un certain nombre de raisons, je ne vois pas pourquoi je me priverais de les mettre en ligne si ça me chante. Ce blog n'est pas un site d'actu ou même de commentaire politique mais en priorité un endroit où j'écris.

Enfin, ce livre comme le précédent n'est pas le décalque en "arbre mort" de ce qui a déjà été publié ici : les textes sont largement retravaillés et j'y ajoute des inédits. Maintenant, tu fais ce que tu veux et personne ne t'oblige à acheter un livre qui ne t'intéresse pas.

Hugues,

Si tu veux que tes lecteurs fidèles achètent, offrent et conseillent tes travaux, parce que c'est important pour toi de continuer à faire des livres (ce qui est le but de ce billet, ou alors je n'ai pas compris), il faudra bien que tu considères un peu ton blog pour ce qu'il sera devenu: un outil de promotion.

Il sert aussi à ça, bien entendu. Mais il ne saurait être que ça.

Bien cher Hugues, on est évidemment tenté d'acheter ce livre, ne serait-ce que parce l'extinction des mammouths demeure un fait inexplicable et qu'il faut promouvoir leur réapparition.
J'en viens à ma question: ton livre m'aidera-t-il à réparer ma roue arrière qui s'est mise à frotter, ou dois-je porter le vélo à réparer?

et my major company, qui maintenant édite des livres,
n'est pas une bonne manière d'être tous mécènes ?

anthropopotame,
Je dois être honnête : il vaut mieux que tu amènes le vélo chez ton réparateur préféré (même si je subodore qu'une roue qui frotte est voilée). L'anti-manuel n'est pas un manuel, il ne donne pas de conseils mais des avis et considérations de mauvaise foi. Et de toute manière, tu ne peux pas y aller à pied, à la librairie ?

François,
Je pensais plutôt à une forme de mécénat universel dont je serais le bénéficiaire. Mais s'il reste de la monnaie...

Tu avais raison, il fallait vraiment que j'aille chez le réparateur: la roue n'était pas voilée, elle était BRISEE!! Je pense commander ton livre chez Amazon, l'hiver venant il serait absurde d'aller jusqu'à une librairie...

Beh ? 120 pages (en gros caractères) sur le vélo en septembre 2010 ... et plus rien ?

M'enfin ?

Non non, y en a un autre qui arrive. Mais j'ai beaucoup de trucs sur le feu en ce moment.

A visionner :
http://www.youtube.com/watch?v=x9Hc_uz2zVU&feature=youtu.be

Et à reproduire à Paris??

Bonjour,
J'ai lu votre livre, car je travaille en ce moment pour mon projet de diplôme sur les cyclistes urbains. J'aurais aimé vous rencontrer pour vous poser quelques questions. Dites-moi si c'est possible ?

Merci
Cordialement
Jennifer
voici mon site internet : www.jennifermalecot.com

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

www.com-vat.com, blog de gauche ?

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Sur le Net

Trousse à outils

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004