« Oops! I did it again... | Accueil | Tu quoque, Dominique ? »

mercredi 18 janvier 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

By the way Brokeback mountain est un film formidable, d'une justesse incroyable.

Bof, tout ça m'a l'air bien politiquement correct. Tout ces gens qui défendent ce proviseur.

Scope,
Le film est sympa. Mais c'est quand même plus un mélo qu'un chef d'oeuvre.

Léon,
Je me suis posé la question et j'ai fini par décider que, non, vraiment, la réaction des blogueurs n'avait rien de politiquement correct. Il s'agissait clairement de dénoncer une interdiction professionnelle dégueulasse motivée par l'équation "homosexuel = pédophile = danger à l'école" sans le moindre fondement concret. Je suis donc satisfait de voir que les choses sont en voie de réajustement (https://www.education.gouv.fr/actu/element.php?itemID=2006120175 ).

Et la défense du proviseur peut-elle être qualifiée de politiquement correcte quand 12 000 maires (soit le tiers des maires du pays) signent un appel contre la mise en place du mariage gay ? https://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0,50-732902,0.html
Clairement, la France a encore un problème avec le mode de vie d'une partie de sa population et est manifestement déphasée par rapport à ce qui se passe ailleurs.

Que des cow-boys soient pédés, ça m'a vraiment effondré!
(Du coup, je n'ose plus regarder la ceinture de John Wayne: que va-t'il en sortir? Un flingue? Un sexe? Gaaa, trop horrible).
Par contre, qu'un proviseur soit pédé pardon homosexuel, la belle affaire! Apparemment, cela n'a pas influé sur son comportement, puisque c'est une suite de circonstances bloguesques qui en est la cause.
Alors, qu'on lui fiche la paix, ou qu'on interdise la communication par Internet!
Et pour ça, j'ai confiance dans notre Ministre de la Culture qui, dès le début Février...

Homophile contaminé ?

Navré de rappeler un certain nombre de choses à tous les "petits révolutionnaires" mais..
Un proviseur est un fonctionnaire et comme tel soumis à "l'obligation de réserve". Il a été demandé à cette personne (Garfield) de cesser ses révélations homosexuelles sur son blog. Cette personne l'a refusé. A la suite de quoi, les autorités administratives l'ont mis à pied.
De même qu'un récent juge "marié ou vivant en concubinage" avec une personne ayant appartenu au milieu de la prostitution à eu pour les mêmes raisons des "ennuis" avec ses supérieurs hiérarchiques.
Maintenant, si vous voulez "étaler sur la voie publique" (blog, macadam and so on) vos turpitudes diverses, allez vendre des cacahouétes sur le marché, l'état libéral français vous le permet...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Coup de sabre

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004