« Commentaires & vaticinations : ze book | Accueil | De Charybde en Scylla »

mercredi 06 juillet 2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Quand j'étais gamin et que j'avais pas fini de travailler, j'avais rarement l'autorisation d'aller m'amuser avec les copains.
La France pourra aller jouer quand elle aura fait ses devoirs.

- Mais heuuuuuuuu! Jonathan lui il a droit!...
- Jonathan il travaille bien en classe, lui!
- Mais y fait rien qu'à tricher, en fait!
- TU MONTES DANS TA CHAMBRE ET TU BOSSES, SINON TU VAS VOIR EN 2007!!!

Remarquons aussi que les anglais ont dès le début affirmé qu'ils dépenseraient 15 milliards d'euros pour ces JO quand la France annonçait un petit 5 milliards auquel beaucoup de votants n'on peut-être pas trop cru.

Hugues, il faut que je te le dise : TU ME FAIS DU BIEN !!!!
Ahhhgggg...

Et file moi la suite de l'histoire ou je bouffe le canari !

Je dois faire parti de camp de l'anti France : rien à battre des JO. Rien à battre de l'influence que les grèves, le NON, la couleur de mon caleçon d'hier (qui si j'en crois les analystes a particulièrement influencé le CIO) a pu avoir.
Nos amis Britanniques sont heureux ? Qui ne le serait pas. On ne prête qu'au riche, c'est vrai, et nos amis sont plus des symboles de réussite que nous actuellement. Les jeux s'offrent à eux. Quand à nous, il y a bien d'autre sujet plus important que de se flageller ou de pleurer en criant :
"PPPPPOURQOOOIIII ????"

Le France, surtout en sport, rafole des défaite "sublime, forcément sublime" (un peu hors contexte, mais merci Duras quand même). Une mesure d'urgence serait de soigner ce penchant par une bonne psychanalyse ou une thérapie de groupe, parce que c'est pas avec les réaction que j'ai lu ou entendu depuis hier qu'on va avancer.

[Faire le jeu de l’anti-France, si un tel concept existe en dehors des albums de Gotlib]

C'est un concept Maurassien au même titre que « Pays légal, pays réel »
Très à la mode Maurras ces temps-ci.
Pour les JO peut-être qu'on aurait pu gagner si Chirac était resté à (l'hospice)l'Elysée, mais perso j'étais contre, on ne les méritait pas.

Celui qui glose à l'infini sur ce sujet, et encore plus celui qui se désole de notre "défaite" montre son vrai visage : celui de l'esclave bien dressé qui obtempère à tous les oukazes de nos journalistes appointés. Sa préoccupation : celle que la propagande lui désigne comme importante. Réjouissons-nous de voir tomber les masques

Pour ma part, je n'en voulais pas, donc j'ai bien dormi, je vous remercie.
Ce qui me lasse, c'est evidemment les commentaires en tous genres que j'ai entendu depuis le Non (aux JO): ça va du "les anglais trichent" au "on a un maire pédé" en passant par le Pen ou à l'autre Non(au referendum).
Rien à voir: les Français trichent autant (merci pour le rappel à Guy Drut et la corruption), le maire de Londres a des moeurs originales (et de toutes manières les premiers Olympiens étaient tous bi).
Quant à le Pen, il faut savoir que ses discours n'auraient rien de choquant comparés aux incroyables propos publics tenus aux States par des politiciens ou ministres.
Quant au Non au referendum, il n'aura servi qu'à résumer le manque d'appétit et d'ambition dynamique du pays.
Le fond du fond, c'est tout bêtement que les Anglais acceptent les défis.

El,
Mais 2007, c'est si loin...

Vinvin,
Tu n'as encore rien vu. Ce canari, tu n'imagines pas son potentiel. Mais tu peux me donner un avis plus détaillé, c'est pas interdit (à condition que ce soit totalement positif, évidemment).

Simon,
Rien à battre des JO, du Non, de tout ça ? Grand bien te fasse. Moi ça m'affecte. Je me souviens, pendant le premier tour de la campagne présidentielle en 2002, d'une série de mini-portraits publiés dans Le Monde. Un coupe de trentenaires parisiens, travaillant dans la pub ou la nouvelle économie, expliquait que tout ça n'avait plus vraiment d'importance, la politique, toutes ces conneries, et qu'ils ne votaient pas. C'était deux jours avant le 21 avril.

All,
Oui, Maurras devrait ouvrir un blog. Il aurait plein de lecteurs.

Emmanuel,
Je suis donc un esclave bien dressé. Mais peux-tu m'expliquer plus finement comment ces choses fonctionnent ? Peut-être pourras-tu réussir à m'ouvrir les yeux... A moins que mon aliénation ne soit déjà trop avancée.

Leblase,
Le fond du fond, c'est qu'on ne sait pas les relever.

Quand même des suisses (http://www.letemps.ch/template/editoriaux.asp?page=1&article=159484), grands spécialistes devant l'éternel de la transparence :-), s'offusquent de la décision du CIO, compte tenu que je vois mal quel intérêt objectif ou subjectif le dit suisse aurait de préféré Paris à Londres, ne pense tu pas que, même si bien entendu le lobbying a du marcher de tous les côtés, certains ont néanmoins certainement été un tout petit peu au delà des règles...

Si tu joues aux dames et que toi tu as le droit de prendre en avançant et que ton adversaire peut prendre en avançant et en reculant, qui gagne à tous les coups d'après toi?

Krysztoff,

Mais qu'est-ce que c'est que ces conneries sur cet affreux lobbying britannique ? Tu veux dire que le travail de communication organisé autour du dossier était scandaleux, que la présence de Blair était anormale, que le fait que les membres de la délégation londonienne aient parlé avec des membres du CIO était condamnable ?

Il me semble que les Français ont fait la même chose et que, si les choses ne se passaient que sur présentation d'un dossier, il aurait suffit de l'envoyer par Fedex à Singapour pour faire des économies au lieu de dépêcher 200 personnes sur place.

Que les choses se jouent, au-delà de la qualité du dossier, sur les capacités de conviction et de communication des candidats n'a rien d'anormal et les Français le savaient. Maintenant, si Delanoë préférait aller se coucher au moment où commençaient les choses sérieuses, que faire ?

En tout cas, je trouve l'attitude de la délégation française encore plus scandaleuse que la défaite. La diffusion de ces petites phrases assassines sur ces tricheurs d'Anglais est en dessous de tout.

Hughes,
Les 98% de la population ne seront pas concrètement impactés sur le fait que les JO se tiennent en France ou pas. Pourtant, la couverture médiatique a été extrèmement importante. Ceux qui accordent de l'importance à ce genre de chose ont délaissé leur propre vie pour n'être que les spectateurs de leur écran de télévision.

Donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et les rappels à l'ordre de la commission d'éthique du CIO n'étaient que pipi de chat. Et les anglais sont les plus forts et les français des minables, comme d'hab.

Emmanuel,

Encore mieux. D'esclave bien dressé, je deviens un zombie ayant délaissé ma propre vie au profit d'un écran. Mais tu ne me dis toujours pas comment m'en sortir...

Hugues, la plupart ds français qui ont bossé et vécu à l'étranger (en dehors des employés d'ambassades et de consulats, et des expats des grosses firmes, peut-être) ont la même vision décentrée que toi. Je fais partie de ces personnes et, comme c'est donc souvent le cas, je me sens bien seule dans un pays orienté vers son nombril et sa présupposée supériorité sur le reste du monde...La France n'est pas un pays d'émigration, ceci expliquerait peut-être cela, non?

Hughes,
Tu n'étais pas particulièrement visé par ce que j'avançais. Comme conseil, je peux donner celui d'éteindre la télévision et d'acheter avec plus de parcimonie la presse. En moyenne, le français aura plus de 3h supplémentaires par jour à être acteur de sa vie.

Hughes,
Tu n'étais pas particulièrement visé par ce que j'avançais. Comme conseil, je peux donner celui d'éteindre la télévision et d'acheter avec plus de parcimonie la presse. En moyenne, le français aura plus de 3h supplémentaires par jour à être acteur de sa vie.

Coco,
La France n'était pas un pays d'émigration... Ca pourrait changer. Le taux de chômage espagnol devrait passer sous le nôtre dès le mois prochain d'après Le Monde. Il y a 350 000 Français à Londres, dont de nombreux jeunes sans qualification qui travaillent dans des bistrots ou des boutiques.

Si, dans un contexte où il devient vraiment facile de circuler d'un pays européen à l'autre, la France reste installée dans son chômage de masse et le plein emploi revient ailleurs, les choses deviendraient différentes.

Historiquement, la France n'a jamais été un pays d'émigration parce qu'elle a toujours été un vaste espace agricole relativement peu peuplé. Mais je ne pense pas que les chômeurs de demain envisageront un retour à la terre en masse. Ils préféreront sans doute bosser dans des centres d'appels à Dublin.

Emmanuel,

Je ne sais pas si j'étais visé, mais je crois correspondre assez fortement au portrait que fais de ces pauvres aliénés.

Je partage ta vision. Incapacité totale à lire une prise de recul dans la presse aujourd'hui. Personne n'a voulu voir les défauts de notre candidature, qui était obligatoirement parfaite. Le film de Besson était tout à fait symptomatique : on joue sur le mythe que représente paris, on s'arrête 5 minutes sur des interviews de leaders syndicaux, on montre une panoplie de politiques de moyenne d'âge de cinquante ans, plus Belmondo et Deneuve. Quasiment pas un sportif, quasiment pas de jeunes, pas de noirs, pas de peuples, juste Paris, ses monuments, son rayonnement, et la mobilisation du peuple français. Une mauvaise présentation peut vous faire perdre plusieurs voix. Si, en plus, vous mettez du Chirac au milieu.

Mais non, c'est bien sur ces connards d'angliches qui ont triché. Salauds.

emmanuel, tu te contentes d'affirmer que nous sommes manipulés etc mais tu ne démontres pas grand chose.

Donc, épargne-nous le laïus narcissiquement très agréable pour toi** mais parfaitement improductif du point de vue de la pensée. (aligner des généralités par essence irréfutables est certes confortable mais totalement inepte).

** Nous avons bien compris qu'à toi, on ne la fait pas, et que ta grande clairvoyance te permet de savoir que nous sommes manipulés, message reçu 5 sur 5

Krystoff, personne n'affirme que les français sont pipi de chat. Mais pourquoi diable exprimer nos désaccords avec nos concitoyens doit-il systématiquement être interprété de la sorte?!

En tout état de cause ta réaction illustre à merveille le propos de Hugues : il n'est pas possible, aujourd'hui, de critiquer la France, ou, plus précisément, il n'est pas possible de suggérer que nos voisins ont des choses à nous apprendre. Cela est d'autant plus amusant que nous sommes les premiers à dénoncer le "terrorisme" intellectuel qui règnerait dans les médias américains, à l'encontre des esprits libres osant critiquer leur pays.

Nous devons remercier les vilains Britanniques : ils nous donnent une merveilleuse occasion de gratter nos plaies et de nous flageller en criant à l'injustice. Et c'est quelque chose que nous adorons par dessus tout :)

J'ai un doute !
L'équipe sclérosée, vieillissante, etc, que vous vilipendez n'est elle pas tout ou partie de ceux qui faisaient la promotion, la réclame pour le oui au TECE ?

Je n'osais le dire Quoique... Et c'est à peu près les mêmes réactions après la défaite aussi. C'est la faute aux autres!

Coco,
Toutes les études montrent que la publicité a un effet sur le cerveau de celui qui le regarde, fait naître des désirs qui n'existaient pas. Les entreprises ne mettraient pas tant d'argent sur la table s'il n'y avait aucun retour sur investissement. C'est un phénomène semblable qui s'est passé avec les JO. Franchement, dis-moi pourquoi un français tiendrait t'il à ce que les JO, dans 7 ans, se tiennent à Paris ? Quel est son intérêt ? C'est le type même du faux désir.

Autrement, tout les discours sur l'argent qui aurait coulé à flot sont de vastes fumisteries et ne tiennent aucun compte de l'historique récent des jeux !

- Mais ce sont précisémentles "vieillis, usés, fatigués" qui font dans le "c'est la faute aux autres qui sont trop méchant de s'être donné à fond alors que c'est nous qu'on est les meilleurs".

- Que ceux qui ont fait de la "réclame" pour le Oui aient été assez mauvais, en général, bien évidemment. Ca ne signifie pas pour autant que ceux qui ont millité pour le Non aient fait une campagne plus interessante ou digne. Ca ne signifie pas non plus que le TCE était de de la daube. C'est juste inquiétant pour la classe politique dans son ensemble et pour le pays en particulier.

- Enfin, je n'ai pas trop suivi cette affaire des JO. Mais enfin "Paris a besoin des jeux"... Ok pour un petit/moyen pays, mais pour la cinquième puissance du monde économique,pour une ville que.... enfin que tout le monde connait sur le globe, il faut oser quand même.... Ce n'est plus de la modestie, c'est presque insultant pour le reste du monde.

Et je ne vais pas évoquer le film de Besson, sauf à m'énerver.... A force d'à force on va peut être y arriver à comprendre que notre façon de faire n'est pas (toujours) bonne : étatique et hiérarchisée jusqu'à l'absurde, egocentrée et conservatrice, utilitariste et mercantiliste ... etj'en passe :-)

Vais me refaire Asterix au JO, tiens.

Moi je le vois TRES bien comme ça :

http://fr.sports.yahoo.com/050707/1/88b1.html

Alala l'aristocrate bulgare a encore frappé

@ Hugues
Là, il faut me relire :
Hugues : "Rien à battre des JO, du Non, de tout ça ?"
J'ai juste écrit : "Rien à battre de l'influence que (...) le NON (...) a pu avoir.

Viens m'expliquer que, militant politique, je ne suis pas intéressé par la chose publique. Seulement, il y a les combat qui méritent d'être menés (le mariage gay en est selon moi, comme la réinsertion des anciens condamnés, le NON au TCE) et ceux qui ne le méritent pas, dont les JO font parti.

De ce fait, je ne comprend pas en quoi :
"Je me souviens, pendant le premier tour de la campagne présidentielle en 2002, d'une série de mini-portraits publiés dans Le Monde. Un coupe de trentenaires parisiens, travaillant dans la pub ou la nouvelle économie, expliquait que tout ça n'avait plus vraiment d'importance, la politique, toutes ces conneries, et qu'ils ne votaient pas. C'était deux jours avant le 21 avril."
me répond.Merci de m'expliquer.

Cher Eviv,
je sais que vous êtes frustré de vivre dans un pays de con, mais il va falloir vous y faire : nous sommes le 8 juillet, soit 40 jours après le 29 mai, et la campagne est donc finie.
"C'est juste inquiétant pour la classe politique dans son ensemble et pour le pays en particulier."
Ca faisait longtemps qu'on savait qu'il y avait de quoi s'inquiéter (sauf à s'aveugler volontairement, et ce genre de lacheté ne mérite que dédain).

Je me souviens de la binouze au Pub. Tu avais un petit peu d'appréhension sur les critiques... alors je laisse le canari où il est et j'attends la suite. Une oeuvre se juge dans sa globalité.
En attendant ça se lit vite et bien... Wait and see.

je viens de réaliser une erreur : je voulais écrire :
"Rien à battre de l'influence que (...) le NON (...) a pu avoir sur les JO" et non
"Rien à battre de l'influence que (...) le NON (...) a pu avoir"

Hugues,

Compte-tenu de cette prise de position, des récentes sorties de Delanoe (qui, soit dit en passant ne m'étonne guère, je le voyais très bien très, mais alors, très mauvais perdant celui-là), du fait que, étant parisien, tu vas devoir choisir un maire pour notre belle capitale en 2007-8, tu votes quoi aux prochaines municipales à Paris? Delanoe, ou Goasguen/Lellouche?

Ma foi, à part ces histoires lamentables de JO, je reste tout à fait satisfait de Delanoë. Je ne me pose donc pas cette question.

Pour ne prendre qu'un seul exemple, je circule beaucoup à vélo et je suis très content du plan de circulation et de la mise en place des pistes cyclables. Nous les bobos, on est comme ça.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Coup de sabre

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004